Paris « Le Tchic Boum Boum à La Gaité Lyrique »

21 juin au 25 août 2013

Say Watt? LE CULTE DU SOUND SYSTEM
Le « Tchic Boum Boum », notre vélo sound system 100% toulousain était présent tout l'été à l'exposition « Say Watt? LE CULTE DU SOUND SYSTEM » à la Gaité Lyrique. Lire la suite

Le sound system, la sono transportable, la discomobile… Les termes diffèrent, la constante reste : c’est la rue qui a inventé cette expression musicale. Des raves party aux rassemblements de Kingston a Belem, de France en Colombie en passant par le Kenya, des énormes lecteurs K7 des rappeurs le son amplifié des sound systems est le point commun de ces dernières décennies de rassemblements musicaux et populaires. Et ce qui n’était au départ qu’une discothèque ambulante dans les ghettos jamaïcains ou dans les caves américaines des années 50 a révolutionné la manière d’écouter de la musique. Des cultures radicalement différentes ont depuis adopté cet objet culte, se l’appropriant au travers de nombreux bidouillages. Le sound system a aussi la particularité d’avoir été, au fil des années et des besoins, un haut-parleur artistique, religieux et politique. Pour la première fois une exposition aborde une composante technologique à la racine de toutes les musiques urbaines contemporaines et qui a participé à l’éclosion de mouvements musicaux majeurs. Mais pas seulement : en s'en appropriant les codes, de nombreux artistes contemporains ont fini, au fil du temps, par eux aussi apporter leur vision de la « sound system culture » en questionnant la colonisation de l’espace public par le son.

http://www.gaite-lyrique.net/say-watt

Toulouse Fête du vélo

Juin 2012

C'était la fête du vélo à Toulouse en juin dernier, Organisée par la Maison du Vélo. Avec la réalisatrice Marion Colson nous avons organisé un atelier « reportage vidéo » avec les classes de CM1 et CM2 présentent. 600 scolaires au total. Ce petit film réalisé à partir des images filmées par les scolaires vous propose une balade dans cette fête colorée. Bonne balade!

https://vimeo.com/52158781

Toulouse « Les Bicyclades »

du 21 au 28 mai 2011

À Toulouse, la fête du vélo s'appelle « les Bicyclades », c'est comme ça… Une semaine de manifestations en tout genre (spectacles de rue, concerts, animations, conférences, expositions, projections…) retrouvez le programme sur le site de la Maison du vélo. L'exposition « À vélo citoyens! » sera présente le samedi 28 mai sur le Boulevard Bonrepos (face à la gare Matabiau) toute la journée. Pour l'occasion, il sera possible de se faire photographier avec son vélo par François Canard.

www.maisonduvelotoulouse.com/fete_du_velo_79.php

Toulouse « Coutures urbaines »

2 avril 2011

Dans le cadre de la semaine du développement durable, La Maison du vélo de Toulouse a organisé un défilé de mode à vélo « Coutures urbaines ». Des jeunes stylistes de la région ont présenté leurs créations au public, place du Capitole. Nous étions chargé de défiler avec le Tchic Boum Boum afin d'assurer la mise en musique de l'évènement…

Paris Journée Vélosphère du groupe SNCF

Novembre 2010

Le 30 novembre dernier, la direction nationale du groupe SNCF nous invitait à Paris pour présenter l'exposition « À vélo citoyens! » et réaliser des portraits des congressistes. « Le vélo fait totalement partie de l’offre de mobilité globale proposée par la SNCF qui s’attache à créer avec ses filiales des services vélos cohérents sur toute la chaîne de déplacement. », explique Jean-Pierre Farandou, Directeur Général, SNCF Proximités lors de l'ouverture de cette journée. Une affiche regroupant la soixantaine de portraits a été réalisée par nos soins.

Toulouse « The Pleasant Revolution »

Septembre 2010

Les 18 et 19 septembre (avec Velorution et la Maison du Vélo) nous avons accueilli la venue de The Pleasant Revolution Tour (des USA) à Toulouse. Cinq concerts gratuits en plein air à mettre sur pied, 15 personnes à héberger durant une semaine. Le nouveau local de Vélorution (Le Labo) servait de quartier général pour les révolutionnaires à vélo. Ces quelques jours avec nos amis américains furent riches de rencontres, et ont donné lieu à des concerts où le public toulousain était venu nombreux.

www.pleasantrevolution.net

Toulouse Projet « Vélo sound system » Épisode 4

Avril 2010

Le chantier du vélo sound system est entièrement terminé. Voici ici quelques photographies de François et Yann lors d'une séance de prise de vues au bbb (centre régional d'initiatives pour l'art contemporain) début avril. Nous sommes donc prêts à sortir le vélo sound system pour les occasions qui se présenteront. Nous vous tiendront au courant, mais une inauguration est en prévision à Toulouse dans les semaines à venir… Vous trouverez ici une vidéo réalisée lors d'un essai sur route.

youtube.com/watch?v=eA1q-k9gBLI

Toulouse Projet « Vélo sound system » - Épisode 3

Mars 2010

Le chantier a bien évolué depuis l'épisode 1. Le vélo sound system, baptisé « Tchic boum boum » est terminé. Le cadre du BMX a été peint à Bordeaux par des amis de Jojo. Quant aux quatre enceintes, elles ont été entièrement sérigrahiées, « graffées » et « pochoirisées » par l'artiste Tian. Nous avions lancé un appel pour la décoration du vélo auquel beaucoup ont répondu (merci à toutes et tous !). Une inauguration du vélo dans l'espace public et en cours d'organisation pour les beaux jours. D'ici là nous peaufinons l'engin et nous allons réaliser une séance de prise de vue avec notre photographe préféré François Canard qui seront publiées ici très bientôt. En attendant, vous pouvez apprécier l'ampleur du chantier à travers ces quelques images.

tian.fr

Toulouse Projet « Vélo sound system » - Épisode 2

Mars 2010

Jojo, l'ingénieur du vélo sound system (celui qui est sur les photos avec ses lunettes colorées) qui est aussi mon voisin et « camarade copain », m'a proposé d'écrire un article sur le vélo sound system. Jojo à donc laissé son poste à souder à l'atelier pour prendre sa plume. Voici pour vous, le résultat :
TCHIC BOUM BOUM, L’HISTOIRE…
Le vélo, le biclou, la bécane, le gadin, appelle ça comme tu veux, maintenant on dit vétété, vétécé ou béhemix, on modernise le sujet, on logotise l’objet. Lire la suite

Pourtant, pas difficile la bête, deux roues, un guidon pour aller ousque tu veux et une paire de freins pour des fois que. Simple comme une brosse à dent et essentiel de même. Je lui dois des souvenirs comme j’en ferais plus : un voyage en Angleterre à 13 ans, un autre en Hollande à 14, trente mômes en vadrouille plus ou moins encadrés par une demi poignée de monos sympas mais débordés. Puis des vacances entre potes, les clous envoyés comme bagages dans le train et roule ma poule, une semaine de liberté n’importe où tant que c’était pas chez nous. Le vélo était synonyme de partir, de vacances , d’émancipation. Plus tard, la moto et la musique m’ont apporté les mêmes sensations, mais leur origine se situe là, dans mon 52x14 commandé sur le cadre par un dérailleur qui n’était pas encore un shimano.

Par un des hasards de la vie, je me suis retrouvé un beau matin voisin avec Patrick. Lui, un passé de ziquos électrique et de globe-trotter vélocypédique en poche, un présent rempli par son engagement citoyen, on avait des choses à se dire, on avait des connections établies. Donc, au détour d’une conversation, quand il m’a présenté le projet du Tchic boum boum, évidemment que j’ai dit oui ! Un objet qui réunisse à lui seul la bécane et la musique, la démesure et l’engagement, l’art et la technique, je pouvais pas passer à coté. La noblesse de la petite reine tour de France et flonflon empaqueté dans de la pub pour lessive, genre, c’était pas pour moi, mais là, le gadin qui crache du jus à faire danser les gens, le vélo éléphantesque décoré à l’alternatif, ça me causait dans le poste.

Brefle, tout ça pour dire qu’un matin, on s’est retrouvé dans le garage avec ce BMX d’occase qui allait servir de base à l’engin. Vert pomme qu’il était, quoique franchement, rarement vu des pommes de cette couleur, m’enfin. Pas tout frais, du jeu à droite et à gauche, peint à la brosse à ongles, une jante pas d’orige, pas de frein à l’avant et un pneu arrière qui racontait un tour du monde. Quelques générations d’apprentis voltigeurs s’étaient fait les dents dessus. En gros, pile poil ce qui nous fallait, vu que de toutes façons on allait tout refaire.

Arrivé là, fallait trouver la sono. Ce fut le travail de Patrick de dénicher sur les sites internet d’occases, le matos nécessaire. Donc, 3 ou 4 bagnoles tunnées jusqu'à la moelle nous ont fourni les 14 hauts parleurs, les 3 amplis et les 1000 watts de jus dont on avait un besoin bien sur irrépressible. Un ampli juste pour les subs, un autre pour les enceintes avant et un dernier pour le reste, ça devrait le faire, nan ? Reste plus qu’à fabriquer deux paires d’enceintes, un tableau de bord genre soucoupe volante et relier tout le bazar au vélo. Ben ouais, mais dans le contrat, il y avait une clause qui disait qu’il fallait que ça soit roulant et serviable. C’est là qu’est l’os justement. Comment réunir un petit Bmx de rien du tout et ces énormes caisses de presque 1 mètre de haut ?

Pasque le projet a pour inspiration les réalisations d’une bande de gamin des rue du Queen (voir le film : made in Queens) mais leurs bécanes, bien qu’originales et roots à souhait, sont inroulables si la distance dépasse la longueur d’un parking d’immeuble. Nous, on voulait qu’en plus de pouvoir sonoriser d’un coup la moitié de la Haute Garonne, le vélo puisse se déplacer à la force des mollets (enfin, ceux de Patrick, hein ! pas les miens !) alors, on a fait marcher la machine à imaginaire et paf, il en est sorti un système de suspensions arrière indépendantes trop d’la balle je te dis ! Les deux caisses seront soutenues par les roues d’un petit vélo et suspendues par des amortos de mob, qui n’avaient rien demandé, trouvés à la casse.

Quelques mètres carrés de contreplaqué et quelques mètres linéaires de cornières plus tard, le système prend forme. Le poste à souder a marché à plein régime et après quelques très photogéniques gerbes d’étincelles, on sort au grand jour le Tchic boum boum, avec une majuscule s’il vous plait. Je laisserais Patrick vous raconter la genèse du nom.

Les essais routiers ont fait la joie des voisins, surtout celui sans les freins… la circulation dans la rue Louis Massé a été un peu perturbée pendant un ou deux jours, mais tout le monde se marre, les réactions sont plutôt bonnes, l’objet attire les sympathies, c’est cool. On a un peu tâtonné pour trouver une bonne longueur aux bras oscillants de suspatte, un peu tatonné pour le réglage de précontrainte des ressorts d’amortos (réglage, faut le préciser, faits à la tronçonneuse en faisant sauter des spires de ressorts ! technique d’avant-garde !), mais dans l’ensemble, on a réussi à rendre roulable l’engin. Deux sacs de ciments de 25 kgs nous ont prêté leur concours pour les essais dynamiques. Ça peux paraître lourd, mais les caisses doivent contenir, en plus des hauts parleurs, deux batteries de bagnoles, deux amplis, un condo géant, et aussi le matos de réparation crevaison et des bâches pour si des fois il pleut.

Une fois qu’on a eu la preuve que ça pouvait rouler sans nous envoyer au tas à chaque virage,
Démontage complet du bazar. On peaufine du coté des freins et des roues porteuses (merci Justou pour la fourniture des morceaux manquants), on détaille les pièces, on fignole et le tout part en peinture et en nickelage (merci Burning Ricky).

Retour du salon de beauté, le cadre et la fourche sont d’un bel orange fluo qui patate. Le remontage peut commencer. On s’y attèle avec plaisir, car après avoir découpé, meulé, soudé, c’est le boulot le plus rapide et le plus agréable. Ça prend de l’allure à chaque ajout d’un nouveau morceau.

Arrivé ici, on a eu droit à la touche de l’artiste pour la déco des baffles. Et ça a carrément projeté el Tchic boum boum sur la périphérie des arts majeurs, sans dec ! Le chef des pinceaux et des bombes à couleurs, c’est TIAN, un artissse du Mans, connu pour ses pochoirs sauvages et méticuleusement préparés. Pendant 3 jours il se déchaîne sur les caisses en mélangeant avec talent le tag, le pochoir et la sérigraphie pour obtenir ce grand mix de street culture avec de vrais morceaux de dub dedans. Pile dans l’esprit du sujet de la chose !! Tian a mangé toutes les influences de la bête, digéré sans difficultés même les plus petits bouts de l’esprit sound system, et a recraché ce bijou de contre-culture réjouissante. On en redemande….

Maintenant, on attaque la partie électronique. Donc, trier un peu toutes les merveilles de technique au service des oreilles, dresser un plan de cablage pour pas se perdre, cabler, souder, sertir, prévoir les connexions pour le démontage, raccorder les batteries sources de vie de l’ensemble, brefle, toutes les besognes nécessaires au bon fonctionnement de la chose. Donc on subwoffe, on mediumise, on amplifie, on installe la mixette et tout le bazar, et voila T’chic boum boum dument gréé pour assurer des nuits et des nuits de fêtes. Maintenant, il reste à réaliser les essais en situation pour, entre autre, contrôler la durée de charge des batteries. Les volontaires pour l’avoir dans leur jardin, le son à fond, pendant une bonne partie de la nuit, sont priés de contacter Patrick…

Petite conclusion pour finir :
Pour ce qui est de la chose de ma participation à l’affaire, et ben, ca m’a bien fait rigolé de bricoler ce truc. Je rangerais tout ça dans le carton marqué : bons souvenirs, à coté de la phrase de Ricky dite à la vue des photos : « vous êtes de grands malades ! »

T’choo
jojo

Sivens Bouger autrement dans le Tarn

7 mars au 23 mai 2010

Le CPIE des Pays Tarnais organise un trimestre intitulé « Bouger autrement dans le Tarn ». L'exposition « À vélo citoyens! » est présentée à la Maison de la forêt départementale de Sivens sous forme d'affiches imprimées sur de la bâche plastique.

Saint Quentin en Yvelines « À bicyclette »

30 mars au 29 mai 2010

La maison de l'environnement, des sciences et du développement durable de St Quentin en Yvelines propose un trimestre d'activités sur le thème de la bicyclette. Expositions, goûters scientifiques, ateliers, rando'vélo, projections de films… Dans le cadre de cette manifestation, l'exposition « À vélo citoyens! » dans sa version « photographique » (24 portraits de cyclistes urbains, format 50x50 cm) est présentée au public durant le trimestre. Bonne visite!

maisondelenvironnement.agglo-sqy.fr

Toulouse Projet « Vélo sound system » - Épisode 1

depuis janvier 2010

Un « vélo sound system », mais qu'est-ce que c'est ? L'assemblage d'un vélo et d'une sono branchée sur une batterie 12 volts, simple non ? Depuis trois semaines, avec l'aide précieuse de notre ami Jojo (docteur ès bricolage) , nous avons commencé la réalisation du « Vélo sound system ». Vous pouvez suivre ici la progression du chantier qui devrait se terminer aux beaux jours. Dans un premier temps, nous avons acheté un vélo (bmx) et une sono d'occasion de voiture. Il s'agit de préparer le vélo afin de pouvoir lui associer la sono (4 enceintes, 3 amplis et 2 batteries) qui pèsera pas loin de 120 kilos. (à suivre)

madeinqueensfilm.com

Nice 22e Rencontres Nationales du Transport Public

25, 26 et 27 novembre 2009

Nous avons fait le voyage depuis Toulouse avec nos 7 totems et 21 affiches de l’exposition pour répondre à l’invitation du GART. Une tonne de matériel pour aménager un espace de 100 m2 durant les trois jours de ces rencontres. Le palais des expositions de Nice (construit en 1955 où les Beatles ont joué en 1965 !) accueillait des élus, des membres de collectivités en charge des transports, des industriels, des sociétés exploitantes de réseaux… L’occasion de confronter notre démarche à un nouveau public. À la demande du GART nous avons réalisé quelques photographies de cyclistes sur notre espace.

La Rochelle Vélo = liberté, égalité, fraternité !

7, 8 et 9 octobre 2009

Le Club des villes et territoires cyclables nous a invités pour son 18e Congrès à la Rochelle, les 7, 8 et 9 octobre. Nous étions présents parmi les exposants à l’espace Encan, avec notre exposition d’affiches et de photos et ce pendant la durée du congrès. Ce fût l’occasion de faire connaître notre initiative et de participer à certains ateliers et conférences. Enfin, nous avons découvert La Rochelle, une ville résolument cyclable !

Melun Journée d’étude

16 et 17 septembre 2009

Nous étions invités à la journée d’étude organisée par la ville de Melun et le GART (Groupement des Autorités Responsables des Transports) afin de réaliser des portraits d’usagers du vélo. Nous sommes venus avec notre « studio mobile » sur la place Saint-Jean à l’affût des quelques cyclistes rencontrés durant la matinée du 16 septembre. La nouvelle version de l’exposition de photographies était présente durant la semaine de la mobilité dans une salle de l’hôtel de ville.

Lyon Exposition « À vélo citoyens ! »

Du 25 juin au 25 novembre 2009

L’association Pignon sur rue a pioché 40 portraits d’usagers dans les 120 présentés dans le livre « À vélo citoyens ! » pour les exposer à la maison du vélo lyonnaise. L’exposition est visible aux heures d’ouverture du centre de documentation jusqu’en novembre 2009, rue Saint-Polycarpe. Tout comme avec la Maison du Vélo et l’Association Vélo Toulouse, nous continuerons à collaborer avec cette association militante - Le monde déraille : changez de pignon !

www.pignonsurrue.org

Toulouse Fête du vélo

Du 1er au 8 juin 2009

« À vélo citoyens ! » à la maison ! La mairie présentait l’exposition d’affiches durant une semaine, face à la mairie et sur le bord d’une piste cyclable. Durant le week-end, une seconde exposition, sous forme de bâches plastiques (6 bâches de 1,5 x 1,5 m) était exposée en plein air dans le jardin Raymond IV, dans le cadre de Tolosa Velo (opération organisée par la Maison du Vélo et l’Association Vélo Toulouse). Nous continuons à collaborer régulièrement avec ces différentes structures.

maisonduvelotoulouse.com

Bruxelles Vélo-city

Du 12 au 15 mai 2009

Trois semaines après le congrès de la Fubicy, nous étions invités par l’organisation de cette rencontre internationale en Belgique. Tout comme pour Lille, l’exposition « À vélo citoyens ! » était présente à Tour et Taxi, le lieu où se déroulait la rencontre. Nous avons pu concevoir un stand propre au projet avec table de presse et présentation de l’exposition en plus d’une présence sur le pavillon français, invité par le Club des villes et territoires cyclables.

www.velo-city2009.com

Lille Congrès « annuel » de la Fubicy

Du 24 au 26 avril 2009

Les 21 affiches de l’exposition « À vélo citoyens ! » étaient disposées dans le hall d’entrée du Nouveau Siècle. En échange, « La Boîte à outils » disposait d’un espace au milieu des différents exposants présents au congrès. Ce fût l’occasion pour nous de rencontrer des militants associatifs, de tisser des liens et d’assister à certains ateliers proposés par la Fubicy. À l’extérieur du congrès l’association lilloise « Chti vélo » présentait elle aussi quelques totems avec nos affiches autour de son bus coloré.

www.fubicy.org

Les deux expositions
« À vélo citoyens ! » (affiches 120 x 176 cm et photographies 50 x 50 cm) sont disponibles, respectivement depuis le printemps et l’automne 2009. Retrouvez sur cette page l’actualité des différentes expositions à l’initiative des collectivités et associations locales.

ecrire@velocitoyen.org